RSS Feed

Dominique Fronton

Dominique Fronton anime les cours de Hip Hop pour les enfants et les adultes depuis septembre 2006.

Quand et qu’est-ce qui t’a amené à enseigner le hip hop ?
J’enseigne la danse hip-hop depuis plus de 10 ans, c’est arrivé par hasard : je dansais un peu partout, en discothèque et lors de quelques spectacles avec mon groupe « esclaves du rythme » et un animateur de l’association jade, Abdel, m’a demandé de donner des cours de danse à Montataire.

Comment es-tu arrivé à l’association villersoise de danse ?
C’était en mai 2006, je sortais du concours départemental de danse jazz de la fédération française de danse à Gouvieux et Sébastien m’a demandé de donner des cours à Villers Saint Paul.

D’où te viens ton inspiration pour tes chorégraphies ?
Je m’inspire des faits de société, de mon groupe, des autres spectacles hip-hop et autres styles, en fonction des moyens de l’association.

Comment se déroulent tes cours ?
J’organise mes cours suivant le niveau du groupe et l’objectif de l’association. Je peux avoir des séances : sur la technique, sur l’improvisation, la condition physique, ou la recherche chorégraphique.
Une séance type : échauffement, travail technique et retour au calme.

Que penses-tu que ta discipline permet de développer chez ceux qui la pratiquent ?
Ma discipline développe le respect, le dépassement de soi, la cohésion de groupe, la créativité artistique, la rigueur.
Pour bien progresser il faut travailler la souplesse, les bases techniques, aller voir des spectacles de danse ou des battles et se renseigner sur l’histoire de danse hip-hop.

Pour rester en forme, tu pratiques un autre sport ?
Oui, je pratique le judo, le footing et la musculation.